Les anecdotes de la sorte pullulent sur le web : telle personne a pu prouver son innocence grâce à Facebook, telle autre a au contraire été trahi par son profil Facebook…

La dernière anecdote la plus retentissante concerne une employée canadienne en congé maladie pour dépression, qui a publié sur son profil Facebook, des photos la montrant en vacances à la plage, à boire un verre dans un bar. L’assurance s’est alors appuyée sur ces photos, pour lui supprimer ses prestations maladies.

Quelques autres affaires qui méritent d’être soulignées :

  • Des élèves belges qui ont été reconnus comme tricheurs après l’avoir clamé sur leur profil Facebook
  • Rodney Bardford a été innocenté d’un crime, suite à un message qu’il a laissé sur Facebook, à l’heure du passage à l’acte.
  • Une personne responsable d’un homocide involontaire pour cause de conduite en état d’ébriété a été comdamnée à de la prison ferme, suite aux remarques insouciantes sur l’alcool qu’elle a laissé sur son Facebook.
  • Une norvégienne qui prétendait élever seule ses enfants pour toucher des allocations se l’est ai vu supprimé suite à la mise en ligne d’un statut « En concubinage » et à la vérification de ce fait par les autorités.

Qui surveille mon profil ?

Votre employeur ou futurs employeurs, votre assurance, ou même peut être votre banquier peut surveiller vos activités sur les réseaux sociaux (et notamment Facebook) afin de se forger une opinion sur votre congé maladie, sur votre aptitude a briguer le poste de que vous convoitez, ou sur votre demande de crédit…

Toutes les informations que vous mettez en ligne sur les réseaux sociaux peuvent se retourner contre vous!
Et pas uniquement ce que vous mettez en ligne, mais également ce que vos amis ou les amis de vos amis mettent en ligne vous concernant (en vous taguant).

Mon profil n’est pas privé ?

Tout dépend du paramétrage de votre compte.
Il est possible d’avoir un profil public (ouvert à tous), qui n’offre strictement aucune protection et sur lequel toutes vos informations, photos, vidéos, sont disponibles pour la Terre entière.

Ou alors vous pouvez avoir un profil privé, accessible uniquement à vos amis.
Il est également possible de paramétrer Facebook et de définir plusieurs groupes d’amis en fonction du niveau d’informations que vous leur permettez d’accéder.

Cependant, votre profil n’est jamais totalement privé et une personne mal intentionnée peut récupérer vos données et s’en servir contre vous. Le profil de l’employée canadienne qui a perdu ses allocations était privé !

Elle s’étonne d’ailleurs que son assurance ait eu accès à ces informations.

Quel est la valeur d’une information sur Facebook ?

Une information sur Facebook n’a pas de valeur de preuve en soi, mais constitue un élément à charge ou à décharge. Si votre profil est privé, il sera d’ailleurs difficile pour l’entreprise d’utiliser ses preuves au tribunal, puisqu’elle est supposée ne pas y avoir accès et donc les avoir obtenu illégalement.

Cependant, un tribunal peut très bien exiger d’obtenir l’accès à votre profil afin d’accéder aux données que vous avez mis en ligne.  Les avocats recommandent d’ailleurs désormais de supprimer votre profil Facebook si certaines informations qui y sont publiées peuvent vous compromettre…
La preuve qu’elles prennent de l’importance!