De plus en plus de sites et de blogs mesurent leur trafic, notamment grâce à l’outil gratuit de Google : Google Analytics.

La mesure Web se fait grâce à des indicateurs tels que le nombre de visiteurs uniques, le nombre de visites, le nombre de pages vues…Cependant, un indicateur revient souvent, comme l’indicateur clé : le taux de rebond (bounce rate in English).

Il définit le % de visiteurs qui quittent votre site sans faire aucune autre action que visiter la page de destination par laquelle ils sont rentrés. Plus le taux de rebond est élevé, plus cela traduit une mauvaise qualité du site, ou des internautes qui ne trouvent pas ce qu’ils cherchent, ou par un mauvais positionnement du site.

C’est vrai que pour les sites commerciaux, et notamment les sites E-commerce, le taux de rebond est un indicateur de performance à prendre en compte, et à suivre très minutieusement.

Concernant un blog, je pense cependant que cet indicateur est à nuancer.
En effet, beaucoup de lecteurs peuvent venir lire un et un seul article de votre blog, relatif à la problématique qui les intéresse, sans avoir aucun intérêt à en visiter d’autres. Si vos internautes arrivent sur votre site via une recherche sur Google, il est probable qu’ils tombent directement sur la page du message relatif à leur recherche. Dans ce cas là, un fort taux de rebond ne signifie pas que les internautes n’ont pas trouvé ce qu’ils recherchaient… ni même que « votre site craint ».

Au delà de la simple mesure du taux de rebond, un des meilleurs moyens de mesurer la pertinence d’un blog et de ses articles est de mesurer l’intéractivité des visiteurs avec vos articles en mesurant le nombre de commentaires obtenus, le nombre de liens entrants provenant d’autres blogs, ou même de Twitter / Facebook (personnes ayant copié l’URL de votre billet dans leur statut).

Mais pour cela, il faut déjà avoir pas mal de trafic! ;-)